Radar géologique

Principe

Le radar géologique utilise la propagation des ondes électromagnétiques dans le sol afin d'en déterminer les hétérogénéités. Une onde électromagnétique de haute fréquence (de quelques dizaines de Mhz à plusieurs GHz) est envoyée dans le sol et s'y propage jusqu'à une interface où une partie de l'énergie est renvoyée vers le dispositif de mesure. Plus une interface sera profonde et plus le temps mis par le temps émission/réception sera long. Cela permet de créer des coupes de sol. La profondeur d'investigation du radar géologique dépend du coefficient d'atténuation du sol (proportionnel à la résistivité) et à la fréquence utilisée : en règle la profondeur des vestiges détectés augmente avec la fréquence. La profondeur maximum pouvant être atteinte et de l'ordre de 10 m.

 

Mesures et materiel utilisé

Il se compose de deux antennes : l'une émet le signal électromagnétique tandis que la seconde réceptionne le signal réfléchi. Un ordinateur permet la visualisation des coupes de sol en temps réel. Le Stream-X d'IDS est un radar géologique composé de 8 antenne espacé de 12 cm. Il permet une résolution et un rendement très supérieur au radar mono-antenne.

 

Structures détectables

  • réseaux, canalisation, cuve
  • cavité
  • mur
  • trou de poteau
  • limite géologique

 

Limite

  • le radar doit avoir un très bon contact avec le sol. Les mesures ne sont réalisables que sur un terrain plat
  • profondeur d'investigation limitée dans les sols conducteurs (argile – sol trop humide)